ACTUALITECAVALLYGUEMONUNE

Hommage à nos généraux Wês de l’armée ivoirienne

Dans l’histoire de l’armée de la Côte D’ivoire notre pays, il y a eu des Généraux. Voici les 3 de la Région du Guemon voir du peuple Wê.

Mathias DOUÉ fils de Yrouzon dans le Département de Duekoue.

Mathias Doué est né le 24 Février 1946 à Abidjan.
Marié et père de 6 enfants. Officier de l’arme Blindée et magistrat militaire, cet homme était très discret et réservé.

Lire aussi : Guiglo / Journée d’hommage : Angèle Gnonsoa célébrée par la population.

Formé à saint Cyr et en Allemagne, il a occupé le poste d’attaché militaire à Pékin puis à Tokyo au début des années 1990.

Rappelé sous la transition Militaire, il devient Ministre de la Jeunesse et des sports sous Gueï Robert.

Après les élections Présidentielles de 2000, il rallie l’armée à Laurent Gbagbo. 

Plus tard, il fut nommé Chef d’État Major des armées. 

Il y’a 3 ans, le Général de Division Mathias DOUÉ a déposé l’arme et repose en paix. Que ton âme repose en paix mon Général.

DEON Georges natif du village Zia dans le Département de Kouibly, le Général de Brigade Bombet Denis était un homme intègre. Il a occupé le poste de Commandant des Forces Terrestres de l’armée de Côte D’ivoire sous Laurent Gbagbo avant de prendre sa retraite.
Respect et mes hommages à toi mon Général.

Lire aussi : Journée d’hommage au ministre Emile Guirieoulou à Guiglo.

BOMBET Denis fils de Guiry dans le Canton Zibiao Département de Bangolo, le Colonel Major Deon Georges fut nommé Commandant Supérieur de la Gendarmerie Nationale en 2000 ensuite General de Brigade par le Chef d’État de Côte D’ivoire le Général Gueï Robert. Poste qu’Il occupe jusqu’aux élections présidentielles d’octobre 2000.
Aujourd’hui à la retraite, il est élu Président des militaires et Gendarmes à la retraite.

Bon week-end â tous et que Gnonsoa veille sur le peuple Wê.

Ambroise BIONAO de Bangolo pour la Radio Télévision Presse Wê.

Share:

Leave a reply