ACTUALITECAVALLYGUIGLO

COMMUNE DE GUIGLO : Tournoi de Football L’équipe d’ A.S Monaco enlève le trophée Mathias LESSIEHI.

Le tournoi de football  » Cohésion Sociale et réconciliation » dotée du trophée Mathias LESSIEHI, cadre de la région du Cavally était à son apothéose samedi 31 août 2019.

Organisé par l’Association  » Boyapah », cette compétition s’est déroulée dans trois villages de la commune de Guiglo à savoir Zouan, Mona et Yaoudé avec au départ 24 équipes.

Au terme des rencontres de poules, ce sont les équipes d’A.S Monaco ( Mona) et d’A.S  Nedrou qui se sont adjugée le ticket de la finale.

Et pour le ballet de clôture c’est le stade Douai Gouelé de Mona qui a été désigné pour abriter les hostilités.

Après une finale âprement disputée entre les « Monégasques » et la formation de Nedrou le score est resté vierge au coup de sifflet de final (0-0) .

Il a fallu attendre les épreuves fatidiques des tirs au but pour voir l’As Monaco l’emporter (9 tirs à 8 ) contre son adversaire du jour.

En clair cette première édition du tournoi Mathias LESSIEHI, présidée par Nanan Mea Akessé Chef Central de la communauté Akan du Cavally et coordonné par Armel Dji a tenu toutes ses promesses avec une ambiance festive donnant vie à la cohésion sociale entre les populations le long de la compétition dans la commune de Guiglo.

En effet, la jeunesse de la commune qui était divisée à l’issue des élections locales de 2018, a tenu à ne pas renouer le tissu de la discorde en enterrant  la hache de guerre.

La participation de la communauté CEDEAO a donné une coloration du vivre ensemble tant rechercher par les initiateurs de la compétition.  

Au terme donc du match, Mathias LESSIEHI, parrain du tournoi a tenu à remercier  le comité d’organisation avec à sa tête Tané Yegoué Parfait et tous ceux qui se sont impliqués de loin comme de près au succès de la première édition.

Il s’est réjouis de l’esprit fair-play et de la cohésion sociale qui ont prévalu le long du tournoi non sans inviter la jeunesse à abandonner les actes de violence pour s’adonner à l’auto-emploi.     

 » Après le sport , nous devons rester unis, travailler main dans la main  pour développer notre commune Guiglo, Nul ne peut faire notre bonheur à notre place.

Nous nous réjouissons aujourd’hui du fait que la Jeunesse de tout bord politique de la commune de Guiglo ait pris sa part de joie à travers l’organisation du tournoi.

Je veux  faire allusion à  K. Lokossoué président régional de la jeunesse Akan du Cavally et Doh Aristide président de la jeunesse Communale de Guiglo avec leur suite. » A martelé le parrain qui a traduit toute sa reconnaissance à la chefferie traditionnelle du Canton Zaké Blao avec à sa tête Douhon Jean et la chefferie Akan du Cavally pour leur soutien moral.

Notons que c’est une somme de 900.000 FCFA puis des trophées qui ont  servi de récompense le jour de la finale.

Ainsi l’AS Monaco vainqueur a empoché une enveloppe de 300.000 FCFA plus un trophée, le Vaincu As Nedrou 150.000 FCFA avec un Trophée, le troisième 70.000 FCFA, le quatrième 50.000 FCFA, au trio arbitral 100.000 FCFA, à l’équipe fair-play 100.000F plus un trophée et des trophées au meilleur joueur, meilleur buteur et meilleur gardien de but.

Soulignons qu’en prélude à la compétition,  Mathias LESSIEHI avait distribuer des jeux de maillots et ballons aux équipes participantes et trois filets aux villages désignés pour abriter les phases de poules.

Nous pouvons dire dans l’ensemble que ce tournoi de football a véritablement ouvert les portes d’un dialogue sans tabous entre les communautés Autochtones, Allochtones et Allogènes de Guiglo, permis la réconciliation entre les filles et fils de la Côte d’Ivoire vue l’engouement qu’il y a eu autour.

Cette fête sportive qui a vu la participation de plusieurs vedettes de la musique Wê a pris fin par un repas et un bal poussière.  Rendez-vous pris pour la deuxième édition en 2020.

Victor Goue pour la Radio Télévision Presse Wê

Share:

Leave a reply